Assurance Dommages Ouvrage

Contrat de dommages ouvrage pas cher : comment le trouver ?

Lorsqu’un particulier ou un professionnel décide de faire construire un bâtiment par une entreprise de construction, les risques sont non négligeables. Un vice de construction et c’est tout l’ouvrage qui risque de s’écrouler. Il se crée alors d’énormes pertes pour le maître d’ouvrage. Parce que les réparations doivent être effectuées en urgence, ce dernier ne peut pas se permettre d’attendre l’indemnisation de l’assurance décennale du constructeur. C’est là qu’intervient l’assurance dommages ouvrage. Comment y adhérer sans trop dépenser ? Explications.

L’assurance dommages ouvrage est-elle vraiment nécessaire ?

L’assurance dommages ouvrage est nécessaire dans la mesure où tout maître d’ouvrage est obligé par la loi d’en souscrire. Le défaut de souscription à cette assurance vous expose à des sanctions tant civiles que pénales. Qu’elle soit obligatoire ne change cependant rien au fait qu’elle est particulièrement utile pour vous protéger contre d’éventuels dommages survenant à la suite ou au cours de la construction. Ne requérant aucune décision de justice se prononçant sur la responsabilité du constructeur, l’assurance dommages ouvrage offre une indemnisation rapide une fois que le sinistre est déclaré. L’assurance DO couvre tous les dommages de nature décennale pour une durée de 10 ans à compter de la livraison de l’ouvrage. Ce sont notamment les dommages affectant la solidité du bâtiment ou les équipements qui lui sont indissociables, ou alors les dommages le rendant impropre à sa destination. L’assurance dommages ouvrage est donc indispensable pour le maître d’ouvrage lorsqu’aucun terrain d’entente n’est trouvé avec le constructeur. En effet, en cas de sinistre affectant l’ouvrage, le constructeur peut nier sa responsabilité et refuser d’indemniser son client, voilà pourquoi il faudra avoir recours à la justice. En attendant que l’assurance décennale soit obligée à réparer les torts du constructeur, l’assurance dommages ouvrage va d’abord intervenir, à charge pour l’assureur DO de se retourner ensuite contre l’assurance décennale du constructeur. Que vous soyez un particulier ou un professionnel, il est tout à fait possible de bénéficier d’une assurance dommages ouvrage pas cher. Il faut seulement trouver le bon assureur.

Astuces pour trouver une assurance dommages ouvrage pas cher

Pour trouver une assurance DO pas chère, il n’y a pas 36 solutions : il faut faire appel à un courtier en assurance dommages ouvrage. Cet expert en assurance vous aidera dans les démarches nécessaires pour trouver le contrat le moins cher offrant des garanties optimales. Pour arriver à vos fins, il convient cependant de vous assurer de faire appel à un courtier performant. L’idéal serait qu’il soit spécialisé dans l’assurance dommages ouvrage, de manière à connaitre sur le bout des doigts ce marché en particulier. D’un autre côté, il existe une solution beaucoup plus rapide : le comparateur d’assurances en ligne. Grâce à cet outil, vous n’avez pas besoin de faire le tour des agences d’assurance pour accéder à des offres d’assurance DO. En remplissant un seul formulaire sur un site spécialisé, vous pouvez obtenir plusieurs devis et faire la comparaison vous-même. Dans ce cas, il faut être prudent, car une assurance DO pas chère peut renfermer des pièges comme des garanties insuffisantes ou des conditions d’indemnisations désavantageuses. Il convient de prendre en considération tous les aspects de l’offre et pas seulement son prix même si l’objectif est de bénéficier d’un contrat pas cher. L’intérêt de la comparaison réside dans le fait que pour les mêmes garanties, certains assureurs sont capables d’offrir un meilleur tarif que les autres.

Les dommages couverts par l’assurance dommages ouvrage

L’assurance dommages ouvrage est une couverture valable pour une durée de 10 ans à compter de la réception de l’ouvrage construit. Couvrant tous les dommages de nature décennale, cette assurance vous fait bénéficier d’une indemnité pour tous les dommages physiques touchant au bâtiment qui sont du fait des vices de construction. Il peut s’agir d’effondrement, de fissures dans les murs, de défaut d’étanchéité et bien d’autres. Dès lors que la solidité de l’ouvrage est menacée et qu’il ne peut pas être utilisé, l’assurance dommages ouvrage propose une indemnisation. Il faut cependant noter que l’assurance ne prend pas en charge les dommages causés par des évènements extérieurs, par l’usure normale du bien immobilier ou par le défaut d’entretien.

Devis Dommages Ouvrage
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire